Les temps calmes Acte II

J’aimerai apporter un éclairage nouveau à l’article précédent.

J’espère que le premier article a donné envie a chacun et chacune de se bloquer dans son agenda au moins 10 minutes de temps calme par jour, pour reposer son cerveau et faire jaillir les meilleures idées de la journée.

D’ailleurs, si certains ou certaines d’entre vous veulent apporter leurs témoignages au sujet des bienfaits des temps calmes qu’ils prennent, je suis certaines que tous les lecteurs seront heureux de ce partage.

Toutefois, je souhaiterai vous alerter sur l’excès de temps calmes, et ai trouvé cette présentation dans le livre de Jennifer B. Kahnweiler tout à fait pertinente.

Jennifer B.K nous dit que « Trop de temps calme = Danger »

Et oui, au bout d’un moment le cerveau génère des idées qui entraine la paralysie de la création. Des milliers d’idées restent mortes dans nos temps calmes sans voir le jour.

Si l’on considère que le temps calme est un moment de recharge énergétique, chaque instant au delà du niveau de charge optimum est contre-productif ! L’abus entraine l’épuisement de l’énergie et parfois même l’isolement et la dépression.

Alors, selon elle, évitons le trop plein d’introspection, dès que l’on constate qu’au cours d’un temps calme on commence à ressasser les mêmes idées, que l’on apprends rien de nouveau, il est temps d’arrêter le temps calme.

Rester planté dans l’auto-analyse peut nous planter trop longtemps dans la rumination du passé, alors mieux vaut éviter !

Rester dans la solitude peut aussi faire perdre des opportunités et la différence de perception de la réalité entre en action.

Et puis pour conclure avec deux phrases que j’adore :

« La chance, c’est les opportunités que l’on se crée. »

et

« Seuls ceux qui sortent s’en sortent!

Alors comme dirait une coach que j’adore qui se reconnaîtra : #GO GO GO

Catherine

 

Les temps calmes Acte I

https://meilleur-coaching.com/blog/la-chance-une-competence-qui-se-travaille/

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire