Je vois Ma vie à travers les lunettes de Mon vécu…et si j’essayais les vôtres ?

Et oui, c’est comme ça, la plupart d’entre nous pensons que le monde est, ou doit être, comme nous le voyons. Et nous le voyons, comme notre cerveau l’a construit avec nos apprentissages.

Bien sût tout ceci est inconscient. En clair, on ne se rend compte de rien.

On parle aujourd’hui de paradigme, c’est un mot de plus en plus fréquemment employé en psychologie, ou développement personnel.

Le paradigme c’est notre cadre de référence. C’est notre façon de voir le monde, de le percevoir, de le définir, de le comprendre. Cette façon d’interpréter le monde et ce qui nous arrive, est bien entendue la conséquence de notre vie, de nos expériences, de notre éducation, de notre vécu tout simplement. Toutes ces expériences créent des autoroutes de pensées desquelles nous ne sortons pas, des croyances qu’on dit limitantes, car notre vision du monde s’y limite.

Nous supposons avoir une vision universelle du monde et nos comportements, nos actes, nos jugements se basent sur cette vision.

Seulement voilà, chacun d’entre nous a SA vision, parce que heureusement chacun d’entre nous a un passé et des expériences différentes. Ceci, par ailleurs participe à notre personnalité voir même à note intégrité.

Alors, imaginer d’autres versions du monde, ce n’est pas si simple. Ca demande déjà d’accepter que les autres ont d’autres paradigmes et de trouver un intérêt à imaginer comment les autres peuvent voir le monde.

Et puis imaginer les versions des autres, ce n’est pas renoncer à sa version, c’est l’élargir.

Nous côtoyons tous des personnes que nous trouvons étroites d’esprit (en fait elles n’ont pas notre vision tout bêtement), alors tentons d’être plus ouverts aux perceptions des autres, élargissons nos visions, pour tout simplement accepter calmement des situations qui sans cela nous dérangeraient.

En acceptant d’autres paradigmes, notre vision devient absolument plus objective. Et pour toute celles et ceux qui veulent faire du non jugement une valeur ancrée dans leur quotidien, l’exercice facilite quand même beaucoup la tâche.

En coaching on ne travaille pas sur SON passé (ou très peu) on explore les possibilités permettant d’avancer vers des objectifs à atteindre devant soi. Mais pour atteindre ces objectifs devant soi, élargir sa vision, accepter, voire imaginer que les autres ont un passé qu’ils portent avec eux dans ce qu’ils sont et ce qu’ils font, est une arme essentielle pour être serein dans la réussite des défis que l’on se lance.

Alors, et vous, êtes vous prêt aux changements de paradigmes ?

 

Catherine

www.meilleur-coaching.com

 

Credit photo : Lunettes Femmes d’aujourd’hui

Une réflexion sur “Je vois Ma vie à travers les lunettes de Mon vécu…et si j’essayais les vôtres ?

Laisser un commentaire