Un management humaniste ? Utopie ou nécessité ?

Pour ma part, le choix est fait ! Je ne vois pas d’autre manière pour moi de vivre, qu’en respectant, en écoutant et en considérant mon prochain. Je ne vois pas d’autres manières de vivre qu’en démontrant, que l’on peut, en orientant ses pensées vers des buts, des rêves, des croyances, positifs, obtenir pour soi et pour tous, le meilleur.

Quoi qu’il arrive je préfère faire ce choix, car mes pensées et actions d’aujourd’hui sont les fondations de mon avenir.

Quitte à choisir, je choisis des fondations sur l’optimisme, la bienveillance et le respect. Je choisis d’avoir confiance en mon prochain et de lui reconnaître ses talents.

Cicéron disait : «  Les chefs doivent tout rapporter à ce principe, ceux qu’ils gouvernent doivent être aussi heureux que possible »

Manager et leader, de moi même et de toutes celles et ceux qui souhaitent faire équipe avec moi, je me dois de les considérer comme uniques, talentueux, indispensables et encore plus talentueux quand ils sont en synergie, en interdépendance.

Aujourd’hui, le hasard m’a fait lire un extrait du livre

« Révéler les talents enfouis

Une approche humaniste et bienveillante des relations manager-managé »

Un livre De Jacques Lebeau  (Auteur) Isaac Getz  (Préface) Thierry Boiron  (Postface) Paru le 20 novembre 2015 Etude (broché)

Comment renouer avec des résultats économiques durables en réduisant significativement les maux actuels de notre société : absentéisme, désengagement, bore out, burn in et burn out ? Cet ouvrage propose aux managers d’adopter une approche humaniste permettant d’atteindre l’épanouissement et l’excellence de leurs équipes en détectant et en amplifiant les Talents de chacun. (…)Cet ouvrage nous livre une méthodologie innovante et des outils originaux, généralisables à toutes les entreprises, en phase avec les évolutions du monde du travail de ce XXIe siècle. Citoyen français et canadien, Jacques Lebeau manage des équipes depuis près de 30 ans dans ces deux pays. A travers ce parcours international et un entrepreneurship mobilisateur, il a su se forger des valeurs et une identité de manager humaniste. Aujourd’hui, cadre dirigeant, c’est grâce à cette approche, résolument ancrée dans sa pratique quotidienne, qu’il obtient la meilleure efficience économique et opérationnelle en favorisant un management par les Talents qui tire profit de toutes les richesses humaines de ses collectifs. 

Ce qui m’a marquée dans l’écriture de ce livre, c’est la foi dans la responsabilité humaine du manager d’assurer le bien être et l’épanouissement au travail de ses collaborateurs.

Ce qui m’a aussi interpellée c’est le témoignage puissant, concret, réel, de la réussite sur le terrain d’un management par les talents.

Les auteurs nous préviennent, en France, mettre en place ce type de management ne sera pas simple. Il faudra de l’audace, du courage et prendre le « pouvoir » en négociant un maximum de marges de manœuvre.

Leur prérequis : « POUR MANAGER IL FAUT AIMER LES GENS, les respecter en tant qu’être humain, prendre le temps de les écouter, aimer les faire progresser, se développer, s’assurer de leur bien être au travail. Et évidemment revendiquer et appliquer « le droit à l’erreur », en se remémorant le proverbe français «  L’erreur est humaine, persévérer et diabolique » »

Je découvre dans cet extrait La fabrique Spinoza qui est un laboratoire d’idées politique et économique dont le but est d’organiser et promouvoir une recherche et une réflexion sur le bien être du citoyen, puis de formuler des propositions politiques ou citoyennes le favorisant.

Des études récentes menées par le laboratoire « La fabrique Spinoza » publiées dans un rapport d’avril 2013 (www.fabriquespinoza.org) ont mis à jour 7 tendances.

Tendance 1 :

Le statu quo, c’est à dire une crise économique et financière bien installée

Tendance 2 :

Un marché du travail dégradé, c’est à dire une crise qui détériore les conditions de travail

Tendance 3 :

Des collaborateurs en détresse, c’est à dire une souffrance importante et croissante au travail

Tendance 4 :

Des modes de fonctionnement (organisation du travail et des hommes, droit, management) anciens et inadaptés.

Tendance 5 :

Des avancées laborieuses en terme de RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et de développement durable.

Tendance 6 :

Des nouvelles exigences des salariés, c’est à dire une montée en puissance de la génération Y

Tendance 7 : Une expansion de la recherche sur le bien être.

Sans étonnement, nous sommes à un tournant et l’existant ne correspond plus aux besoins. Les nouvelles aspirations des nouvelles générations bouleversent tous nos fondements et une remise en question s’avère nécessaire.

Aujourd’hui, on ne peut avancer sans donner du sens à nos équipes, la génération Y (Nés entre 1981 et 1995) surnommée la génération Why avait déjà donné le ton avec son impatience, sa volonté de tout comprendre et son exigence en terme d’autonomie et de créativité. Cette génération issue de la culture internet nous a déjà montré son fort besoin de reconnaissance de ses talents.

Aujourd’hui, les auteurs nous parlent de la génération suivante, la génération Z, les zappeurs, nés après 1995. On imagine en effet le bouleversement transgénérationnel de la venue dans nos équipes de cette génération.

Cette génération franche, passionnée, ultra connectée, vit dans l’immédiateté et a besoin d’être comprise et régulièrement nourrie de nouveaux défis pour ne pas sombrer dans l’ennui.

Un management innovant, par les talents, semble être, une nécessité si l’on ne veut pas subir le zapping de cette génération lucide qui n’hésite pas à aller chercher ailleurs ce qui lui conviendra mieux.

Le livre nous propose plusieurs cas et expérimentations de ce management dans des collectivités ou en entreprise où des salariés ou agents démotivés se sont réinvestis dans le travail.

Cet extrait m’a donné envie d’aller plus loin dans cette lecture, cette expérimentation et ce partage. Si c’est aussi votre cas, nous serons ravis de partager vos avis sur le sujet, à la suite de cet article.

Merci de nous suivre

Catherine Meilleur-coaching le coaching qui vous rend meilleur

Reveler-les-talents-enfouis

crédit photo : Global management talents leaders